• La Saint Valentin n'est-elle pas la fête des amoureux ? Pourtant...

    "Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple,
    son présent n'est qu'indicatif et son futur est toujours conditionnel." Jean Cocteau

     "Mais le seul vrai langage au monde est un baiser"
     Alfred de Musset

    Le baiser est l’épice indispensable des préliminaires amoureux, il est aussi le témoignage d'une grande tendresse.

    Le premier baiser qui me vient à l'esprit est celui d'Auguste Rodin,
    ce couple enlacé ne peut vous laisser de marbre,

    Rodin le baiser

    mais également celui de "Psyché ranimée par le baiser de l'Amour" d'Antonio Canova

    Canova Psyché

    En fait, dans ma tête, se bousculent de nombreux baisers, passés, présents, à venir...

     

    Ceux des bandes dessinées :

    Spirou le baiser Blacksad
    Spirou Blacksad

     Les baisers de cinéma :

    Viviane Leigh et Clark Gable, Alain Delon et Romy Schneider, pour des baisers restés dans les mémoires ! Est-il vraiment nécessaire de vous rappeler le titre de ces deux films, oui ? la réponse au survol des photos...

    autant en emporte le vent La piscine

     

    Les baisers des peintres

    Comment ne pas évoquer celui de Gustav Klimt, peut-être le plus galvaudé et le plus célèbre de sa période "dorée".

     Une étreinte passionnée sur parterre de fleurs.

     Le baiser de Carolus-Duran de 1868


      L'autoportrait de l'artiste et de sa femme en jeunes mariés.
    Klimt le baiser Carolus Duran le baiser 1868

    Voilé, pour les amants de René Magritte

    Sur le lit, pour Toulouse Lautrec   
    Magritte le baiser Toulouse lautrec le baiser

     J'aime beaucoup cette sculpture de Constantin Brancusi.  (Ce 19 février sera le 135eme anniversaire de sa naissance.)
    "Le Baiser", bloc en pierre calcaire brune à peine dégrossi,
     dans lequel s’inscrivent deux bustes vus de profil et accolés l’un à l’autre. 

    Brancusi Le baiser

    "Le baiser est la plus sûre façon de se taire en disant tout"
    Guy de Maupassant

    Le baiser des photographes

    Impossible de parler du baiser sans évoquer les photographies en noir et blanc de Robert Doisneau, la plus connue étant celle du" baiser de l'hôtel de ville"

    Doisneau baiser de l'hôtel de ville pourtant, celles du marché et de l'opéra n'ont rien à lui envier 

    Doisneau baiser aux poireaux Doisneau baiser de l'opéra

     

    "Un baiser légal ne vaut jamais un baiser volé"
         Guy de Maupassant

    Fragonard baiser dérobé

        "Le Baiser à la dérobée"

    Jean-Honoré Fragonard

     Pour finir en musique 

     

    Un petit plus...
    un très beau livre sur les baisers et les mots doux : Le Baiser, éditions Place des Victoires/Mengès.

     

    Et pour vous, quels sont les plus beaux baisers ?


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique