• Pourquoi choisir de parler du KENYA ?
    c'est le
    berceau de l'humanité, il permet un retour aux origines d'un monde identique à celui des premiers jours

    drapeau du Kenya

    capitale Nairobi  -  superficie : 580 000 km² 
    langues officielles : le swahili et l'anglais

    Principales villes : Mombasa, Kisumi, Nakuru, Eldoret, Thika, Nyeri, Nanyuki, Kitale, Malindi, Kericho
    Point culminant  : Mount Kenya 5 199 m
    Pays limitrophes : Ouganda, Soudan, Ethiopie, Somalie, Tanzanie

                          carte du Kenya
      Mais c'est surtout, qu'actuellement, ce pays est au coeur d'une actualité bien sanglante !


    J'aimerais vous montrer une autre vision que celle de cette triste actualité, celle que j'ai eue en découvrant cette partie d'Afrique, il y a une quinzaine d'années.
    Plus précisément, en 1994, année de sortie par les studios Disney du "Roi Lion",  ma fille avait dix ans, à la maison, la musique passait en boucle, vous vous souvenez ? non ! moi, je me souviens...

    "sans aucun souci... philosophie... Hakuna matata"

    Grâce à la richesse de sa faune et à la variété de ses paysages, ce magnifique pays m'a fascinée.
    Brousse (Végétation tropicale clairsemée faite essentiellement d'arbustes et de buissons, typique d'Afrique) et savane (Plaine de hautes herbes des régions tropicales et n'ayant que peu d'arbres) couvrent la majeure partie du Kenya.
    Seul un safari permet ce bain de brousse (sèche ou herbeuse selon la saison) et la découverte de paysages inoubliables.

    C'est curieux, mais à chaque fois, la première image qui me vienne à l'esprit, c'est ce baobab qui a attiré mon regard en arrivant dans la brousse...

    Kenya baobab

    J'ai peut-être pensé au Petit Prince, souvenez vous...  le drame des baobabs.

    Le baobab tire son nom de l'arabe « bu hibab » (fruit qui donne beaucoup de graines) en référence à ses gros fruits secs, les "pains de singes", qui contiennent des graines apréciées des enfants comme friandises.

    Un autre jour, au milieu de nulle part, "à mille milles de toute région habitée", là, j'en rajoute peut-être un peu, mais dans un coin vraiment désert, une case couverte de bougainvillées, spectacle irréel et fantastique !  

    Kenya case fleurie
    Un peu partout surgissent des termitières énormes.
    Avant la plantation, l'épandage en couverture, de terre provenant des termitières permet de tripler le rendement du sorgho fourrager (céréale résistant à la chaleur et au manque d'eau). Cette terre contient plus de calcium, magnésium, potassium, sodium et phosphore que les sols adjacents.

    Kenya termitière

    Ce sont les premières images qui me reviennent en mémoire lorsque je repense au Kenya, mais aussi tellement d'autres, les Masaïs, les enfants, les grands fauves, les couchers de soleil, de tout cela, je vous reparlerai. La seule chose que je ne pourrais pas vous montrer, c'est l'odeur envoûtante de l'Afrique !

     


    47 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique