• Pas très original ! oui, je sais, mais peu importe, j'avais envie de vous en parler, et rappelez-vous, en  Mai,  je fais ce  qu'il me plaît !
    La fête des mères trouve ses origines dans l'adoration de la mère en Grèce antique qui fêtait au printemps la déesse Rhéa, mère de Zeus et de ses frères et sœurs.

    Nous la souhaitons toutes et tous depuis bien longtemps, mais au fait, depuis quand existe-t-elle en France ?
    C'est en 1929 que le gouvernement officialise cette journée.

    Mais il faudra attendre la loi n°50-577 du 24/05/1950 pour fixer la fête des mères au dernier dimanche de mai.
    Dispositions intégrées en 1956 au Code de l'action sociale et des familles.
    L'article R.215-1 prévoit que " Chaque année, la République française rend officiellement hommage aux mères de famille".
    L'article D.215-2 du même code ajoute que "la fête des mères est fixée au dernier dimanche de mai. Si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte, la fête des mères a lieu le premier dimanche de juin "
    (source Wikipédia)

    Des textes de loi,  des articles, que je ne vous demande pas de retenir, rien de bien poétique  pour une fête qui célèbre...

    l'irremplaçable Maman qui a su nous consoler,
    "prendre un enfant par le coeur pour soulager ses malheurs"
    celle sur qui l'on peut toujours compter
    "tout doucement sans parler, sans pudeur, prendre un enfant sur son coeur
    et qui, quoiqu'il arrive saura garder un amour indéflectible pour ses enfants
    "prendre un enfant par l'amour, prendre un enfant comme il vient".

    Quelle mère n'a pas eu une petite larme lorsque son bambin lui a offert ce cadeau confectionné avec amour et maladresse, dans les classes de maternelle et de primaire
    (ensuite, le plus souvent, la solution de facilité est adoptée... l'achat d'un cadeau ;-))

    Je dois dire que les instituteurs (trices) de ma fille ont eu l'imagination un peu plus fertile que d'autres, en effet, j'ai échappé à l'éternel collier de nouilles, au pot de yaourt "peinturluré"et que sais-je encore, mais que j'aurais trouvé magnifiques si elle me les avait offerts.

    Ce premier cadeau, je m'en souviens comme si c'était hier,
      on n'oublie jamais ses 
    premières fois,
    elles sont indélébiles, rien ne pourra jamais les effacer.

    Ce jour-là, mon coeur de
    Maman  a fondu
     en ouvrant le paquet qui contenait ce cadeau...
    empreinte main

    Vous l'aurez compris, c'est l'empreinte de la main de ma fille, tout autour elle a soigneusement fait des petits ronds avec l'extrémité d'un stylo bille, ce n'est pas parfait, bien loin de là, mais ce sont ces petites imperfections qui sont si touchantes et qui vous font monter les larmes aux yeux...

    elle avait trois ans et demi
     et cela fait maintenant vingt ans
    que ce cadeau est accroché sur l'un des murs de ma maison.

    Je crois que je serais capable d'écorcher vif celui ou celle qui viendrait à me l'abîmer.

    Tellement de souvenirs
    en écoutant cette chanson...
     

    je vous l'offre pour accompagner cette fête.

    Caro

     Je souhaite une belle et douce journée à toutes les  Mamans,

    profitez de vos enfants...
    clic image
    Toffoli montage photos maman

    mais vous, les enfants,
    chérissez votre 
    Maman,
     n'oubliez pas de lui dire que vous l'aimez,
     ce sont des mots que l'on ne murmure jamais assez,
    on le regrette souvent, mais parfois, un peu trop tard...

    Fêtes des Mères

     
    Lire une autre Fête des Mères
     

    46 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique