• Comme promis voici une autre facette du lotus... mais je ne vais pas vous faire un cours sur le bouddhisme, je ne suis pas assez calée pour cela, seulement essayer de vous expliquer les grandes lignes et pourquoi le lotus est si important en Asie.

    Le bouddhisme n'est pas une religion. Bouddha lui-même n'est pas considéré comme un dieu ou un messager divin, c'est un être humain. Contrairement aux religions, le bouddhisme ne prône pas un modèle à suivre, mais le développement de chaque être en particulier. Chaque personne doit évoluer et pour cela, un adepte du bouddhisme doit sans cesse se remettre en question, apprendre de nouvelles choses dont il ne soupçonne pas forcément l'existence. Le bouddhiste est à la quête du nirvana, ce dernier ne se trouve pas dans les cieux, comme le paradis des chrétiens, mais est plutôt un état paisible de la personne dans lequel il n'y a pas de souffrance.

    Guru Rimpoche Selon la mythologie hindoue, le créateur du monde, Brahma, est né d'une fleur de lotus qui avait elle-même poussé sur le nombril de Vishnou alors que celui-ci dormait sur l'eau.
    Le maître qui a introduit le bouddhisme au Tibet (VIIIè siècle) porte le nom de Padmasambhava  "celui qui naquit du Lotus" (plus connu sous le nom de Guru Rinpoché "précieux maître").

     

    Selon la légende, à chaque pas que Bouddha faisait lorsqu'il était enfant, une fleur de lotus surgissait à ses pieds.

    Aquarelle de Kim Anh
    artiste qui exposait à Hué au Vietnam 

    aquarelle Kim anh
    Outre le pouvoir de création et la compassion, le lotus symbolise la connaissance qui,
    au fur et à mesure des réincarnations, permet d'atteindre le Nirvana.
    Dans la tradition bouddhique, cette plante est un symbole de l'aspiration à la pureté.
    De même que le lotus prend racine dans le limon et s'épanouit au soleil, tout être humain peut accéder à l'éveil, quelle que soit sa condition.

    Dans l'iconographie bouddhique,
    Bouddha et les bodhisattva sont fréquemment représentés assis sur un  lotus, posture qui symbolise l'atteinte de l'illumination.

    Bodhisattva : terme sanscrit signifiant "être d'éveil". Ce sont des êtres parvenus à l'éveil qui, par compassion, renoncent temporairement à atteindre le nirvâna et devenir bouddha afin d'aider l'humanité. Leurs vertus essentielles sont la compassion (karunâ) et la sagesse (prajnâ)
    source Solhimal

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique