• Le long de la rivière Mara à l'ouest du Kenya  (voir la carte détaillée)

    Kenya - rivière Mara
    le plus célèbre Parc National - Masaï-Mara
    (tient son nom
    des Masaïs vivant sur ses terres et de la rivière le traversant)

    La proximité du lac Victoria (et non pas des chutes qui se trouvent au  Zimbabwe  ;-)  et son altitude située entre 1500 et 2000 m font de cette région traversée par la rivière Mara, un paradis pour les animaux qui y vivent.
    Parc de 1800 km² comptant environ
    480 espèces d'oiseaux et 950 espèces de mammifères dont les Big Five.

    Ce qui fait la renommée de Masaï-Mara c'est
    la migration entre juillet et octobre de 1,5 millions de gnous accompagnés de 200 000 zèbres du Serengeti (enTanzanie)  vers les pâturages verdoyants de Masaï-Mara.
    Ils se dirigent d'abord vers le lac Victoria, puis avant d'arriver au lac, bifurquent vers la rivière Mara.
    En traversant cette rivière, en crue à cette époque, beaucoup meurent noyés, piétinés par leurs congénères, ou dévorés par les crocodiles qui attendent.
    Début octobre la migration reprend dans l'autre sens. 

    Le gnou mène une vie grégaire. Q
    uand il ne migre pas, il broute pendant environ seize heures.  S'il n'a rien à faire, il se gratte avec ses sabots ou gratte un partenaire ou un arbre.  Il est herbivore et pèse 200 à 280 kilos.
    Lorsqu'il a fini le pâturage dont il se nourrissait, il est obligé de migrer à la recherche d'un autre pâturage ou point d'eau.

    Cette migration n'avait pas commencé lorsque j'ai fait ce voyage,
    mais j'ai tout de même vu des gnous...

    Kenya gnous 
    La rivière Mara regroupe de grandes colonies d'hippopotames...


    Kenya hippopotames

    L'hippopotame peut peser jusqu'à trois tonnes. D
    es pattes courtes munies de quatre doigts reliés par une membrane ; des narines, des yeux et des petites oreilles repliables situés haut sur le crâne autorisant une immersion maximale qui peut durer cinq minutes.
    L'hippopotame passe ses journées dans l'eau douce et boueuse pour se protéger du soleil.
    S'il reste un moment hors de l'eau, des perles de mucus rougeâtres apparaîssent sur sa peau pour la protéger des coups de soleil.


    Une denture impressionnante, particulièrement ses canines inférieures qui forment des défenses terribles...
      Kenya hippopotame
    (cette photo n'est pas de moi, mon zoom n'étant pas assez puissant... elle m'a été donnée)

    L'hippopotame est l'animal qui cause le plus de morts dans ce pays. 
    A la nuit tombée, il s'éloigne des berges pour rejoindre les pâturages par des sentiers précis,
    (il consomme 40 kg de matières végétales par jour) parcourant pour cela jusqu'à dix kilomètres, il était donc interdit de se promener seul le long de la rivière, un garde armé devait nous accompagner.

    Ne vous mettez jamais entre un hippopotame et l'eau...
    le mieux, ne vous trouvez jamais devant un  hippopotame !

    Après ces chaudes journées, assez éreintantes, 
    les routes n'étant pas de tout repos pour le dos... 

    le plaisir de se retrouver devant un magnifique feu sous les étoiles... 

    Kenya feu de bois
      avant de tomber dans les bras de Morphée... épuisée de fatigue.
      
     

    nti_bug_fck


    33 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique